Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une Heure pour dix Juifs

Publié le

« Écritoire » présente :
 
 
lundis 5, 12, 19 décembre 2022
et 16 janvier 2023
21h
Théâtre Darius Milhaud
 
UNE HEURE POUR DIX JUIFS
de
Claude Salama
 
mise en scène (et non  lecture !)
Marie Josée Brakha
Une Heure pour dix Juifs

  Декларація

Declaración                              statement

הצהרה                                                       Nyilatkozat

La Déclaration

Заявление                                                   Erklârung

Oświadczenie                                                declaração

         dichiarazione                   ויסזאָגונגא  

 

Les nazis réunissent dix Juifs, sortis des camps, des ghettos, qui sont tous des sommités reconnues dans leur domaine (philosophie, psychanalyse, poésie, sionisme, communisme…). Ils leur donnent une heure pour signer, à l’unanimité, une déclaration qui reconnaît, au nom du peuple juif, la supériorité absolue de la race aryenne, la suprématie de l’Allemagne nazie sur le judaïsme et les religions qui en sont issues. L'un d'eux refuse de signer. Terrible affrontement.

avec Benjamin Aubret, Cyril Fragnière, Gilles Guelblum, Denis Hab, Christian Jannot, Guila Clara Kessous, Yannis Lab, Denis Mathieu, Negâr Mousavi, Lionel Mur, Henri Philippe, Andrè Suard

 
 
Théâtre Darius Milhaud
RÉSERVATIONS : 01 42 01 92 26
80 allée Darius Milhaud, 75019 Paris
Métro : Porte de Pantin
En voiture : au niveau du 97 rue Petit, proche de la Porte Chaumont, stationnement : rue Manin, rue Petit, porte Chaumont, parking de la Cité de la Musique

Voir les commentaires

Dernier flash Infos d'Azerbalistan !

Publié le

« Écritoire » présente :

lundi 4 octobre 2021
21h
Théâtre Darius Milhaud
Dernier flash Infos d'Azerbalistan !
FLASH INFOS D'AZERBALISTAN !
lecture d'un texte de
Geoffray Tranber
 

Les exigences de rentabilité des chaînes d'actualité semblent tirer inexorablement l’information vers le scoop frelaté. À l’heure des fake news et de l’« infobésité », les "journalistes" de ZFM et de CQQ NEWS Michel, Joseph, Émeline, Alexandre et les directeurs de rédaction, reporters et caméramans, se débattent furieusement pour offrir aux téléspectateurs du sensationnel puissance mille. 

L'intrigue de cette comédie grinçante s'inspire d'une situation réelle et se déroule en Azerbalistan, état voyou en pleine guerre civile. Un terrain de jeu propice à tous les débordements.

lecture dirigée par Marie Josée Brakha

avec Axelle Girard, Thierry Diez Pommarès, Bernard Guieu, Guy Vareilhes, Inès Martins, Anne Arovas, Tom Wending

Dernier flash Infos d'Azerbalistan !
Dernier flash Infos d'Azerbalistan !
Dernier flash Infos d'Azerbalistan !
Dernier flash Infos d'Azerbalistan !

après la lecture, en discussion avec l'auteur, Geoffray Tranber

Des lectures comme celles que m’a généreusement proposé Marie Josée Brakha sont irremplaçables, pour un auteur, et ce à au moins deux titres :
D’abord, il y a bien sûr les réactions du public, qui sont la pierre angulaire de notre métier d’auteur dramatique. Et cette soirée a été un vrai plaisir, dans ce domaine, puisque la salle était quasi pleine, ce qui est très important pour des textes visant à faire réfléchir par le rire, comme l’est « Dernier flash infos d’Azerbalistan ! ».
Et puis, aussi important à mes yeux, il y a l’interprétation que des professionnels font d’un texte qu’ils n’ont eu que quelques séances de répétitions pour préparer. La manière dont ils perçoivent leur rôle met tout de suite en lumière les faiblesses éventuelles dans les didascalies, ou manques dans la description des caractères en début de pièce. Et sur ces points, j’ai pu noter quelques améliorations non négligeables qu’il serait bon que je porte à mon manuscrit.
Outre Marie Josée, dont la chaleur humaine et le talent de metteuse en scène ne sont plus à prouver, je tiens à rendre hommage aux comédiens qui ont fait cette lecture. En effet, je considère que la majorité des rôles, dans cette comédie, sont très exigeants, tant au niveau de la diction, que de l’interprétation des personnages. Le sabir anglo-français du personnage d’Alexandra, par exemple, est extrêmement difficile à faire passer naturellement. Je l’ai maintenu, car il a une efficacité et un pouvoir comique indéniable, dans sa dénonciation du franglais professionnel, un travers qui touche de plus en plus de nos métiers actuels. Le rôle d’Émeline qui, de fragile, devient soudainement rugissante ; les rôles plein d’ambiguïté de personnages tels que ceux de Michel ou de l’intermédiaire local, aucun n’était vraiment facile, et tous s’en sont tiré avec les honneurs.
Un très grand merci à toute l’équipe et au théâtre Darius Milhaud, donc. Et qui sait, à peut-être une prochaine fois, pour un nouveau texte ?
Longue vie à vous !!!

 

 

Voir les commentaires

ateliers d'écriture

Publié le

ateliers d'écriture

plus d'information en cliquant ici

Voir les commentaires

Brakha expose

Publié le

Brakha expose

présente en lien avec l’OSE :

Brakha expose
du 15 juillet au 31 août 2019
au
Café des Psaumes
16 ter rue des Rosiers
75004 Paris
 
BRAKHA expose
 

vernissage le 15 juillet

de 18h à 21h

 

Voir les commentaires

SOUTENIR L'ASSOCIATION

Publié le

Pour nous aider dans notre action de soutien aux auteurs vivants, vous pouvez cotiser   (50 € ; 30€ pour les chômeurs) ou faire un don. Statuts de l'association disponibles sur demande. L'association délivre des reçus CERFA pour vous permettre de déduire 66% de la somme de votre don de vos impôts (un don de 100€ ne vous coûtera donc que 33€).

Merci de votre soutien.

Les chèques sont à envoyer :

Association Des Mots et des Actes - 8 rue du général

Renault - 75011 Paris

sinon, paiement sécurisé par Accueil ; RIB sur demande

lien sur les bulletins de don ou de cotisation

 

cliquer pour lire et signer la Lettre de Soutien à "Des Mots et des Actes"

Lettre de soutien

lettre de soutien à l’association

Des Mots et des Actes

à l’initiative de Claire Tatin

Nous, auteurs de pièces de théâtre, comédiens et spectateurs, souhaitons apporter notre soutien à l’association Des Mots et des Actes qui a élaboré le projet « Écritoire ».
Depuis sa première lecture en novembre 2008, cette association s'engage dans un travail de découvertes, d’exploration, d’interprétation et d’incarnation de textes d’auteurs contemporains. En effet, chaque mois, un comité de lecture sélectionne des textes avec deux contraintes : ils ne doivent jamais avoir été présentés au public, leurs auteurs doivent avoir le désir et la possibilité de venir assister à leur mise en lecture.
Chaque mois donc, un texte est présenté lors de séances de lectures publiques, en présence de l’auteur. Ces lectures sont le résultat d'un travail entre la metteuse en scène Marie Josée Brakha et des comédiens professionnels.
Ces temps de lectures publiques offrent la possibilité à chaque auteur d’entendre son texte incarné en voix par des acteurs qui prennent en charge individuellement tous les personnages d'un texte, qu’ils soient 2 ou 15.
Les lectures sont accompagnées ensuite de rencontres entre l'auteur, le public et les acteurs. Ces échanges donnent vie et sens à la création contemporaine. En effet, grâce à son propre regard sur le travail des acteurs et à ces échanges avec les comédiens et le public qui participent ainsi de la fabrication du texte, l'auteur en perçoit les qualités, les faiblesses éventuelles et peut ensuite le remettre en chantier et le remanier. Parce que le théâtre est un art vivant.
Enfin, quand la lecture conforte son écriture, il peut défendre avec confiance son texte devant des metteurs en scène ou des institutions.
A plusieurs reprises, certaines pièces lues ont été montées par la suite. Les comédiens choisis par l’association Des Mots et des Actes our la lecture font souvent partie des mises en scène.
Une billetterie est organisée mais elle ne permet pas toujours de régler le prix de location de la salle. Jusqu’à présent, le financement de l’association provient uniquement de dons et de cotisations. Mais cela n’est pas suffisant. Il serait donc regrettable que ce travail ne puisse continuer faute de soutien complémentaire.
Et donc parce qu’une telle initiative est une nécessité pour la vitalité culturelle de notre pays, nous souhaiterions que Des Mots et des Actes soit accompagnée, reconnue et soutenue.
Merci et Vive le théâtre !
Claire Tatin
Date                                       Nom, fonction :                  Signature :
Chers amis, chers spectatrices, chers spectateurs,

Nous remercions tous ceux qui ont signé la lettre de soutien dont vous trouverez les noms ci-dessous  :

Vous pouvez encore la signer, merci de votre soutien.
 
Cordialement,
Des Mots et des Actes

Signataires

Claire Tatin, comédienne
 
Solange Aincy
MaRc Alberto, comédien, chanteur
Georges Aperghis, compositeur
Gorune Aprikian
Nicole Arditti-Laulanie
Claudine Attia, dentiste
Yves Avigdor, militant associatif
Thomas Badinot, comédien, auteur, metteur en scène à Cie « A Cor et à Cri »
Seina Banani, retraitée
Emmanuelle Benzieng
Michèle Bitton, avocate
Jean Boissinot, comédien
Anick Bozor-Edelberg, maquilleuse
Georges Brandstatter
Pascal Broché, comédien metteur en scène
Doby Broda, comédienne
Claire Buestel, médecin à la retraite, théâtre amateur
Nicole Buresi, autrice
Denis Calvez, comédien
Philippe Caron (Laurent Vallerbe), auteur et compositeur dramatique
Line Cazanave Line
Déborah Cabessa, traductrice
Éric Chantry, comédien
Bruno Chassain
Ghilhaine Chambon, comédienne
Érik Chantry, directeur d’école
Eloïse Chatillon, comédienne
Claude Chauvineau, retraitée de la direction de la bibliothèque Gaston Baty (Institut d’études Théâtrales – Université Paris III)
Josiane Broll, retraitée de l'enseignement
Marie-Helene Chiocca
Huguette Chomski Magnis, militante associative
Pierre Covezzi, comédien
Denis Cressens, auteur de théâtre de province
Roland David, acteur
Jérôme Decourcelles, comédien
Emanuelle Delle Piane, auteur
Francine Delenne, conseillère pédagogique ASH, éducation nationale
Nicole Desjardins, metteuse en scène
Zaira De Oliveira
Samba Diallo, étudiant
Béatrice Diouf, chanteuse
Philippe Dohy, , blogueur, écrivain et journaliste
Réjane Dray, documentaliste
Sarah Dridi, étudiante
Jean-Pascal Duclos, metteur en scène
Eugène Roger Durif, auteur
Irène Elster, traductrice
Catherine Ferré, comédienne
Fétat Arlette, écrivain
Karen Fichelson, comédienne, metteuse en scène
François Fuentes
Didier Galas, comédien
Élise Gas, comédienne
Louis Gay, journaliste, auteur
Jocelyne Gavalda
Claude Gentholz, auteur
Solène Gentric, comédienne
Daniel Gerber, libraire
Claudio Giova, pianiste, comédien, réalisateur, scénariste…
Philippe Godin, comédien
Anne Gorouben, artiste peintre
Thomas Gourdy
Benoît Gourley, comédien
Julie Gozlan, comédienne
Dominique Gras, Comédien
Henri Gruvman, auteur
Sara Guerfi, architecte
Marie Gulla, comédienne
Delphine Gustau, autrice
Oum Sydra Hachichi
Clément Hassid, comédien
Bernadette Hildeilfinger, metteuse en scène, chorégraphe
Elise Hofner
Samuel Hudry
Carole Huitorel
Florent Hurel, comédien
Marc Israël-le Pelletier, auteur
Anne Jacqueline
Eric Keil, auteur
Guila Clara Kessous
Will G. Kovacs, comédien
Anaïd Krikorian
Pierre Lagorce, auteur
Jérôme Laroche, gestionnaire logement
Daniel Lauer
Victoire Lou Leboucher, comédienne
Myriam Lechanoine
Maxime Ledieu
Didier Lelong, auteur, metteur en scène, ...
Vicky Lemaire
Michel Leprêtre, Photographe
Gérard Levoyer, auteur
Frédérique Letilleul
Laurent Lévy, expert comptable
Valérie Lévy, conseillère emploi
Etienne Lévy, gérant papeterie
Jean-Pierre Lledo, cinéaste
Shella Louinet
Nicolas Luders
É lisabeth Loupiac, enseignante
Gildas Loupiac, auteur
Sandra Lumbroso, comédiennelodie
Jean-Claude Lustik
Christian Macairet, comédien
Laurie-Anne Macé, comédienne
Palacios Mailys
Denise Malet, militante associative
Ester Mann, autrice
Jessica Mariani, auteur, membre de la SACD
Elodie Marie, comédienne
Jessica Martinez, étudiante
Arevhat Martirosyan
Gérard Marx, militant associatif
Antoine Mercier, journaliste France culture
Patricia Mesplié, comédienne
Georges-Marc Michel, auteur, metteur en scène, concepteur et animateur de "l’amour d’écrire en direct"
Levon Minassian, auteur
Yasmine Modestine, auteur, comédienne
Monique De Montremy, éditrice
Tanya Monzwa, étudiante
Béatrice Moralli, professeure de français, latin, grec
Mpondo-Dicka Salomé, comédienne
Lydia Nicaud
Le Nouveau fichier, site des Professionnels des métiers du spectacle
Adolphe Nysenholc, auteur, professeur
Zaira de Oliveira
François Pain Douzenel, comédien
Alexandre Papias
Bruno Paternot, auteur, comédien
Marie-Anne Payly, comédienne
Marie Thérèse Pere
Océane Pivoteau, comédienne
Edith Pollatsek
Claudine Pollin, professeur d’histoire et géographie
Antoine Precos, financier
Julien Ratel, comédien, auteur
Jean Renault, Ecrivain de théâtre, administrateur des Ecrivains Associés du Théâtre.
Line Raynard, assistante de production compagnie La Passée
Patrick Rivière, compositeur, graphiste
Éric Rld, comédien
Claude Roux, auteur
Dominique Ruisseau
Danielle Rousseau-Gopner, metteuse en scène
Philippe Rousseau, auteur
Sophie Saada, décoratrice
Claude Salama, auteur
Serge Sandor, auteur
Marie-Claude San Juan, blogwriter (écriture et photographie)
Laurent Schuh
Jeannine Senechal Dresen
Myrna Sitbon, militante associative
Yves Sobel, prof. Université Denis Diderot (Paris VII)
Jean-Luc Solal, auteur et metteur en scène
Framboise Sirot, sculpteur - professeur d'Arts – comédienne
Fred Tolfey
Raphaël Torriel, écrivain
Pascal Tresson, auteur
Gilles Trinques, cinéaste, comédien
Alain Tronchot, auteur
José Valverde, auteur
Bernard Vassel
Vivian Vctor
Philippe Vintejoux, Auteur et secrétaire des Editions Ecritures théâtrales Grand Sud Ouest (ETGSO)
Renée Waissman-Hober, sociologue (CNRS)
Jean-Marc Weber
Ls Willerval , auteur
Anne-Lise.Wittwer
Words Alive O., professeure de théâtre
Aurélie Youlia
Narjiss Youyou, travaille à facebook
 

Commentaires

Bonjour,
Ce message pour vous demander d'ajouter mon nom : Georges Aperghis, aux signataires de cette pétition.
Merci
Georges Aperghis
 
Il s'agit d'une action réelle et originale en faveur de textes d'auteurs de théâtre vivants, qui mérite pleinement le soutien
Adolphe Nysenholc, auteur
 
Travail obstiné, sérieux et souvent pour les œuvres de théâtre l’occasion unique de rencontrer un public
Sortons les documents de la SACD sur des supports moins luxueux, trouvons à faire des économies ici ou là car les temps sont difficiles comme disait déjà l’un des nôtres il y a longtemps mais cette petite association qui aide concrètement les auteurs, ce n’est pas une bonne économie sur son dos bien courbé déjà.
Je suis certain que ce ne peut être qu’un malentendu
main amie
JOSE VALVERDE, auteur, membre de la SACD
 
Bonjour,
Un bravo sincère pour votre action!
Il ne faut pas lâcher prise!
Je suis comédienne, je comprends donc vraiment votre peine, je la partage.
Je pense que de nombreux artistes peuvent se sentir concerner...
Bien amicalement et sincèrement,
Eloïse Chatillon
 
En espérant que vous serez entendus.

P. Vintejoux, Auteur et secrétaire des Editions Ecritures théâtrales Grand Sud Ouest  (ETGSO)
 
Je soutiens avec joie et force !
Christian Macairet, comédien
 
Soutien total à cette association qui œuvre dans l'intérêt du théâtre !
François Fuentes
 
Adhérente de l'association et artiste je soutiens les activités "Des mots et des actes".
Danielle Rousseau-Gopner, ancienne directrice d’école
 
 Je soutiens "Des Mots et des Actes" dans leur démarche.
Georges Brandstatter
 
Je vous soutiens
Sitbon Myrna, militante associative
 
Je soutiens "Des Mots et des Actes" qui aide les auteurs vivants à se faire lire et connaître.
Alexandre Papias
 
 En tant qu’auteur et membre de la sacd je soutiens l’association "des Mots et des Actes " qui nous aide beaucoup à faire connaître nos textes auprès du public. Cette association doit être soutenue par la sacd
Jessica Mariani
 
 Soutien à cette association pour sa pérennité
 Jeannine Senechal Dresen, artiste peintre
 
Parce que les auteurs nous font vivre, nous, comédiens, il est essentiel de les soutenir. Une démarche importante qui doit parcourir le monde...
Mace Laurie Anne
 
Je veux soutenir votre Association, parce que j'ai bien aimé votre travail pour la diffusion des textes théâtraux des auteurs contemporains, que je trouve fondamental.
Claudio Giova
 
Bravo, continuez, ce que vous faites est important
Yves Avigdor, militant associatif
 
Je viens de m'associer à la demande de soutien pour l'association et je souhaite une bonne continuation à "Ecritoire"
Cordialement
Catherine Ferré, comédienne
 
C'est une association à soutenir. C'est une association non violente, qui ne commet que des actes positifs sur l'être humain…
Elle cherche juste à exister pour partager du vivant, réveiller les consciences, voir des textes se lever, prendre corps…
GOZLAN Julie, comédienne
 
je soutiens toute initiative qui vise à faire connaître de jeunes auteurs et à promouvoir la culture, si indispensable à l'épanouissement d'un être humain.
Josiane Broll, retraitée de l'enseignement
 
Soutien total à l'association Des Mots et des Actes, dont le travail doit perdurer.
Marie-Claude San Juan, blogwriter (écriture et photographie)
 
Je soutiens
Gerard Marx, militant associatif
 
Il s'agit d'une action réelle et originale en faveur de textes d'auteurs de théâtre vivants, qui mérite pleinement le soutien
Adolphe Nysenholc
 
Soutien total à l'association Des Mots et des Actes, dont le travail doit perdurer.
Marie-Claude San Juan, blogwriter (écriture et photographie)
 
je soutiens votre action, amicalement
Edith Pollatsek
 
Je soutiens L'association des Mots et des Actes qui permet faire vivre des textes contemporains. Merci pour tout l'investissement
Lydia Nicaud
 
Marie Josée
Nous ne nous connaissons pas mais je fais partie de votre liste depuis au moins 5 années par l’intermédiaire d’Élodie. Un grand merci pour votre constance. Bien a vous.
Katia Loublie.
 
Je soutiens Des mots et des Actes pour l'action que mène cette association en vue de la réflexion des auteurs sur leurs textes en lien avec les comédiens et le public.
Le Ninèze Alain

Je vous remercie de votre action, de votre soutient aux auteurs contemporains qui n'ont pas eu l'occasion de voir leurs textes mis en scène, quand ils sont de qualité.
Je vous soutiens sans réserve, votre action est indispensable à la diffusion de la culture et à l'ouverture hors des sentiers rebattus.
Bien à vous,

Michel Leprêtre

Voir les commentaires

Anniversaire de l'association / «Hadassah, elle Éstèr»

Publié le par des mots et des actes

mardi 19 novembre 2013

Anniversaire de la création de notre association
"Des Mots et des Actes"

salle des mariages de la Mairie du 11ème arrondissement
Place Léon Blum (métro voltaire)

Nous remercions le maire Patrick Bloche pour son soutien

Hadassah, elle Éstèr

Réception à 18h

Présentation de Marie Josée Brakha

Bonjour,

Comment vous remercier d’être venus si nombreux pour fêter notre anniversaire.
Notre association va son petit bonhomme de chemin. Elle a mis en lecture 46 pièces de théâtre depuis novembre 2008. Le Théâtre Darius Milhaud continue de nous faire confiance et renouvelle son partenariat qui consiste à mettre à notre disposition une salle selon des modalités tout à fait préférentielles.

Les tarifs que nous pratiquons ne nous permettent pas toujours de rentrer dans les frais de location, nous espérons quand même pouvoir continuer d'assurer une lecture par mois.

Tout cela ne peut se faire sans le soutien d’abord de l’ancien président et nouveau secrétaire Marc Sigelle, de la présidente actuelle Claude Chauvineau et de la trésorière Valérie Lévy. Ils sont là ce soir et je vous assure que ce n’est pas facile de les réunir !

Et sans le vôtre aussi. Nous vous rappelons que vous pouvez cotiser ou faire un don et comme notre association est reconnue d’utilité publique, 66% des dons sont déductibles de vos impôts.

Nous remercions le maire, monsieur Patrick Bloche, grâce à qui la mairie de Paris nous a octroyé une subvention, mais également monsieur Jean-Christophe Arcos, son adjoint à la culture, qui nous accompagne dans toutes nos démarches depuis trois ans.

Nous devons surtout remercier les comédiens qui nous accompagnent dans notre démarche de soutien au théâtre vivant :

(pour écouter et voir : cliquer sur les noms)

Virginie Paluskiewicz qui nous accompagne depuis pratiquement la création de l’association et qui se bat pour prolonger la lecture de Philomène ou la crise de croissance de Martine Drai

Jérôme Decourcelles, fidèle parmi les fidèles de ces deux dernières années

Guila Clara Kessous, artiste de la paix à l'UNESCO, comédienne et metteuse en scène qui interprète ce soir le rôle de la reine Éstèr

Et bien sûr pour finir, nous remercions les auteurs qui nous font confiance en nous envoyant leurs œuvres. Notre motivation est de soutenir des textes qui questionnent le monde et perpétuent la tradition du texte telle qu’elle s’inscrit dans l’histoire du théâtre en France. Lorsque nous en avons sélectionné un, je vous assure que parfois la gageure est grande pour répondre ensuite à l’attente de son auteur. Je rappelle que notre but est de lui faire entendre sa pièce pour la première fois dans des conditions professionnelles. Et si elle n’est pas mise en scène par nos soins, nous nous réjouissons quand notre travail trouve ce prolongement et d'autant plus quand les metteurs en scène choisissent de poursuivre avec les comédiens des lectures. De nombreuses pièces ont donc poursuivi leur chemin : Air Europa de Vincent Klint avec Salomé Mpondo-Dicka, Adieux, mort prochaine d’Alain Tronchot avec Marie Émilie Michel, Céline Spang et Lisbeth Wagner, Qu’as-tu fait Harry ? de José Valverde, Des Yeux de caïman de Bruno Paternot. Pourquoi Hécube de Matei Visniec a été monté au Japon, … Nous avons reçu ce message de Jean Tirellli qui nous a bien fait plaisir : « La pièce Les Cerisiers d'Amandine sera jouée à Montélimar dans quelques mois par trois troupes avec trois mises en scène différentes. En partie grâce à vous qui m'avez encouragé ».

D’autres projets sont en cours : Un Divan pour la scène de Jean-Luc Solal avec Claire Tatin et Thierry Diez, le Cri de Eugenia Attienza, … A l’aube j’ai rencontré mon voisin Oreste de Nicole Buresi après avoir été mis en lecture dans le cadre d’« Écritoire » l’a été en Avignon. Nicole l’a réécrit et il n’est pas impossible que nous poursuivions le travail comme nous l’avions fait avec Jean Renaud pour Bagdad Airport, avec Henri Gruvman pour Le Livre de mon père.

Notre partenariat avec les éditions ETGSO a débuté, certains textes seront prochainement publiés. Et Jean Manuel Florensa, son directeur, m’a précisé que les Écritures Théâtrales du Grand Sud Ouest ont un partenariat avec des troupes professionnelles et que leur but est la mise en scène des textes publiés, ce qui ouvre d’autres perspectives pour les textes que nous avons mis en lecture.

Malheureusement les auteurs qui habitent en province n’ont pu se déplacer mais ils nous ont envoyé des messages de soutien qui nous ont fait chaud au cœur. Je ne vais pas vous les lire car je vais laisser la parole à ceux qui sont parmi nous et qui ont souhaité dire quelques mots :

Jean Renault dont nous avons mis en lecture au moins trois textes

Marc Israël-Le Pelletier qui fut le premier à nous faire confiance

Nicole Buresi dont nous projetons donc éventuellement de reprendre "À l'aube, j'ai rencontré mon voisin Oreste" après réécriture

Alain Tronchot dont nous avons mis en lecture trois textes dont Lady Florence que nous aimerions mettre en scène

 

à 19h lecture d'extraits de la pièce de Esther Sabbah

Lectures - 2013

HADASSAH, ELLE ÉSTÈR

Beaucoup de textes ont été écrits par des hommes qui, tel Haman, ont des projets meurtriers, génocidaires. D’autres par des gens qui, ayant été à leur contact et ayant compris leurs desseins, ont voulu prévenir ceux qui pouvaient les arrêter. Pourquoi les dirigeants des pays dits libres n’ont-ils pas voulu intervenir ? Pourquoi le monde a-t-il été sourd et aveugle ? Pourquoi encore aujourd’hui ne prennent-ils pas au sérieux ce que ces dictateurs disent alors qu’ils proclament toujours ce qu’ils ont l’intention de faire. Et qu’ils font, sous l’oeil au mieux indifférent des nations. Enfin quelle différence entre l’époque d’Éstèr et la nôtre ?
Relire  le  texte  d’Éstèr peut-il aider à comprendre l’Histoire ?

lecture dirigée par Marie Josée Brakha

avec :

« Hadassah, elle Éstèr »

derrière : Béatrice Wenger (Zeresh), Roland David (Haman), Lionel Mur (Assuérus), Guila Clara Kessous (Éstèr), Jean-Pierre de Lavarenne (Mardochée)

devant : Guy Calice, Daniel Counillet, Jérôme Decourcelles, Deen Abboud (Harvonah), Thierry Diez, Claudio Giovan (tour à tour conseillers du roi, aristocrates perses, fils d’Haman, conseillers d’Haman et sages juifs)

Marie Gulla lisait les didascalies

Anniversaire de l'association / « Hadassah, elle Éstèr »

Voir les commentaires